« Ferme les yeux et oublie-moi »

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Ce premier roman a été écrit entre le 1er avril 2015 et le 1er avril 2016, corrigé et modifié entre le 15 septembre et le 31 décembre 2016. Il va devenir incessamment sous peu disponible pour l’édition soit à l’aide d’une maison à compte d’éditeur (mes précédentes mésaventures et erreurs m’interdisent de m’offrir trop d’illusions) soit par le biais d’une plate-forme Internet. La sortie officielle dans ce deuxième cas est programmée le 1er avril 2017.

C’est un roman policier noir. L’histoire se déroule dans un pays de langue anglaise imaginaire, mais réaliste et contemporain. Le paysage est dépeint similaire à celui du sud de la France et du Var, mon département de résidence, notamment par la végétation et le décor balnéaire. La ville « Big City » semble offrir une vision proche des grandes métropoles d’Amérique latine, mais si c’est le cas, cela n’est pas voulu.

Couv Michel Lococq_v1 RVB.jpg

L’histoire met en scène quelques tranches de vie fracassées sur les hauts-fonds de la misère humaine. De mauvais choix, des rencontres hasardeuses, des erreurs de jugement et tout peut basculer. Le sujet de mon roman est bien résumé ainsi. Il offre à chacun l’occasion de tomber bien bas pour, une fois le limon atteint, remonter à la surface et distribuer un peu de sentiments là où le terrain ne reste propice qu’à la barbarie. Je n’en dis pas trop, car vous devez ouvrir le livre pour comprendre.

Vous y découvrirez des héros uniques : Tom Wauters, le jeune narrateur pour une partie de l’histoire : le fils à papa et le petit génie. Franck Tcheraghastshian, l’inspecteur « profileur » au nom imprononçable : le veuf éploré et l’homme égaré. John Conway, le capitaine de la police criminelle : le gars excessif et le préretraité fatigué. Warren Todd, le vieux shérif du comté : le « cow-boy » sans moral et le père brisé. Tous affichent la même tristesse pour une vie qu’ils ne voulaient pas partager de cette façon-là.

Vous y rencontrerez évidemment d’autres personnes. Elles tisseront ensemble une trame solide sur laquelle chacun des principaux protagonistes pourra se reposer, le temps de résoudre l’affaire immonde qui les occupe tant. Ces acteurs secondaires ont donc des rôles indispensables. Ils vont revêtir l’habit pour certains du sauveur d’âmes sans vraiment qu’ils le sachent. C’est le propre de l’humanité que d’entrevoir parfois au fond du regard de chacun, un peu d’aide et d’espoir dans la discrétion d’une vie simple.

Les personnages : https://alterleo.wordpress.com/les-personnages/

Les premières pages …

 

Publicités