Un nouveau projet

Depuis la fin de l’année dernière, je me suis lancé un nouveau défi. Il s’agissait pour moi à l’origine de ne pas demeurer trop longtemps dans la déception avec ce premier roman. Je suis toujours persuadé qu’il mérite mieux que sa petite vie bien modeste, mais je ne suis pas très objectif probablement pour défendre correctement ce premier roman. Il vaut simplement la peine que l’on s’y penche.

Capture1

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

J’ai donc commencé une nouvelle histoire. Elle n’a pas le vécu de la précédente puisque celle-ci, avant de voir le jour sous la forme d’un roman et d’un titre « Ferme les yeux et oublie-moi », avait déjà été tournée, modifiée et modelée dans ma tête pendant plus de quatre ans. Avec l’écriture de ce nouveau livre, J’ai été amené à accélérer le processus de réalisation avec une volonté, créer un roman dont l’histoire se passe en France.

J’ai enregistré pour le moment 75 pages A4 sur mon ordinateur. Je me suis contenté d’écrire en essayant de tenir le flux de l’histoire dans les bornes que je me suis imposé mais inutile de vous dire que cette histoire évolue afin de coller à un certain réalisme. Par conséquent, je ne connais pas même la fin. Je l’appréhende mais ne la cerne pas d’une façon nette. J’imagine différentes options.

Ci dessous, je vous propose déjà quelques lignes simplement par pur plaisir. Il est possible que ces lignes soient modifiées ou pas. Elles ont été relues et corrigées plusieurs fois mais demeurent dans ma tête encore à l’état d’ébauche tant que l’histoire n’est pas close. Je vous expliquerai un peu plus tard comment désormais je travaille sur la réalisation de chaque page mais pour le moment place à l’improvisation.

La finalisation du roman est déjà programmée avec une sortie prévue dans deux ans. je souhaite dans tous les cas, corriger les erreurs d’approches que j’ai pu éventuellement faire dans le premier opus afin de proposer un produit recevable au yeux des maisons d’éditions. Pour me rassurer, je me dis qu’avant d’être édité, R.J. Ellory a attendu huit ans, huit années pendant lesquelles il a construit l’un de ses meilleurs romans, le premier : « seul le silence ». La suite, les fans la connaissent.

LE COURT EXTRAIT

Michel

A Carnoules, jeudi 4 mai 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s