News – le 8 mars 2017

Je crois que je ne pourrais pas éditer mon livre exactement le premier avril. On m’avait prévenu ! Je suis déçu. Pour être franc, j’attends le retour de deux maisons d’éditions dont une qui m’a demandé d’envoyer le manuscrit avec cette belle réflexion « On ne sait jamais ! ». J’ai aimé donc j’ai obtempéré.

Je suis un peu dans l’obscurité au bout de la digue. Il me manque juste à rajouter quelques dalles de bétons pour atteindre la lumière mais je ne suis pas un très bon maçon. Imaginez un peu le problème.

_MOB5637

Il sortira donc peut-être le 10 avril si je m’en occupe moi même. Je suis ici confronté à une donnée que je n’arrive pas à maitriser. Imaginez que demain, une autre maison d’édition me demande ce manuscrit . Je me retrouverai à attendre davantage encore l’éventualité d’une édition à compte d’éditeur : le Graal, mais jusqu’à quand ?

L’impression demeure d’une absence de maitrise totale. Je suis devant un objet que je n’arrive pas à atteindre et vous devant l’arlésienne. A force, je vais commencer à devenir un peu nerveux et vous à rire un peu. La solution est simple, je l’ai devant moi : elle consiste à me donner une date buttoir. Va pour le 15 avril. !

J’apprends encore.

Michel

Mercredi 8 mars 2017 – Carnoules

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s